Agrumes

Citrus

Origine

agrumes_map

Les agrumes proviennent de Chine, mais les fruits cultivé aujourd’hui n’ont sans doute qu’un rapport lointain avec les agrumes originels. Hormis le pamplemousse, tous les agrumes ont été domestiqués avant -1000. Les variétés d’agrumes actuelles sont le résultat de croisements entre quelques espèces seulement de Citrus, croisements qui sont intervenus à différents moments de l’histoire de leur propagation dans le monde. L’histoire de l’orange est sans doute la plus riche et va servir de fil conducteur.

Les principaux agrumes :

  • Orange (amère, le bigaradier : Citrus Aurantium, et douce : Citrus sinensis)
  • Citron (Citrus limon, lemon en anglais)
  • Citron vert (2 variétés : Citrus Aurantifolia et Citrus Latifolia, la deuxième étant probablement un hybride entre la première et Citrus Medica)
  • Mandarine (Citrus deliciosa)
  • Pamplemousse (Citrus paradisi)
  • Cédrat (Citrus Medica, citron en anglais)
  • Kumquat (Fortunella)
  • Limette (Citrus limetta)

intercal_orange
Les agrumes sont originaires du sud de la Chine : sur la zone représentée sur la carte, on considère que les les citrons et les oranges proviennent du sud de cette région, tandis que les mandarines sont originaires du nord.
L’orange amère était cultivée en Chine dès -2500.
Le citron est un hybride, probablement originaire d’Inde et de Birmanie, entre le cédrat et l’orange amère.

intercal_pink
L’expansion de l’orange amère via les routes commerciales lui permit d’atteindre l’Inde puis la Perse. Il est probable que dans le même temps elle se soit propagée en Asie du Sud-Est.
L’expansion du citron jusqu’au bassin méditerranéen se fait via les routes commerciales durant l’Antiquité, avec sans doute un bon coup de pouce donné par les armées d’Alexandre le Grand, de retour de conquête depuis la Perse. Le citron était présent en Perse en -300 et était même connu des Romains dès le 1er siècle après JC, cependant il n’était pas encore cultivé, ce qui en fait le premier agrume à parvenir en Europe.

intercal_green
Au Moyen-Âge, la propagation des agrumes est principalement due aux conquêtes arabes : depuis la Perse les fruits sont introduits en Egypte, en Afrique du Nord, en Espagne et en Sicile. Au XIe siècle, ce sont les Croisés qui, les ramenant du Proche-Orient, vont introduire l’orange amère et le citron vert en Italie puis en France. Il faudra attendre le XVe siècle pour que le citron subisse le même sort.
La limette et la bergamotte (croisement de la limette et de l’orange amère) sont difficiles à suivre dans leur mode de propagation étant donné la faiblesse de leur production. Il est possible qu’ils furent également introduits par les Croisés au XIe siècle en Italie.

intercal_blue
L’orange connaît une deuxième vague de propagation au XVIe siècle avec l’orange douce, certainement une variété obtenue par l’homme via croisements entre Citrus sinensis et Citrus mobilis . Le fruit est ramené depuis la Chine vers l’Europe par les navigateurs portugais qui les découvrent lors de leurs premiers voyages. En 1650, l’orange douce est très connue en Europe et a quasiment supplanté l’orange amère en terme de production.

Orange, citron et citron vert font partie du deuxième voyage  de Christophe Colomb en 1493 en Haïti. Ils sont ensuite propagés en Amérique du Sud, Amérique centrale et en Floride entre 1500 et 1565. En 1710 l’orange est cultivée en Arizona et en 1769 en Californie. En Amérique du Sud, les Portugais puis les Espagnols les introduisent au Brésil et en Argentine.

Le pomelo est un hybride récent, né à la Barbade suite à l’introduction en 1693 du pamplemousse (Citrus maxima, en provenance d’Indonésie) qui s’est croisé naturellement avec un Citrus sinensis (orange douce). En 1750, le fruit se répand dans toutes les Caraïbes et aux Bahamas.

intercal_yellow
En 1824, le pomelo est introduit en Floride. Sur la seconde moitié du XIXe siècle il se répand au Texas et en Californie : plusieurs variétés font leur apparition sur cette période. Au milieu du XXe siècle, le pomelo (appelé aujourd’hui abusivement pamplemousse) est introduit en Argentine, en Afrique de Sud et en Israël.

La mandarine fait partie des fruits dont la diffusion fut très tardive, et ne fut introduite en Europe et au Brésil qu’au début du XIXe siècle (1805). La création de la clémentine est une conséquence directe de cette introduction, puisque elle est le résultat du croisement par l’homme de l’orange douce et du mandarinier (croisement réalisé en Algérie en 1892).

Tout comme la mandarine, le kumquat est un agrume dont l’expansion fut tardive, avec une introduction en Europe en 1846.

Sources :

Wikipedia EN / FR

http://www.larousse.fr/encyclopedie/article/Laroussefr_-_Article/11017218

http://www.nhm.ac.uk/nature-online/life/plants-fungi/seeds-of-trade/page.dsml?section=crops&page=spread&ref=citrus

Morton, J., Fruits of Warm Climates (1987) Miami, FL, pp. 134–142, pp 160-168.

Sauls, Julian W. (December 1998). « HOME FRUIT PRODUCTION-ORANGES ». The Texas A&M University System

Ronald Mau and Jayma Martin Kessing (April 2007). « Ceratitis capitata (Wiedemann) ». Knowledge Master, University of Hawaii

Jules Janick, The Origins of Fruits, Fruit Growing and Fruit Breeding, 2005, Plant Breeding Review, Volume 25.

http://www.hort.purdue.edu/newcrop/morton/mexican_lime.html#Origin and Distribution

Wright, A. Clifford. « History of Lemonade ». CliffordAWright.com.

FAOSTAT