Melon

Cucumis Melo

Origine

melon_map

intercal_orange
Le melon est probablement originaire d’Afrique inter-tropicale voire australe. Comme la pastèque, il aurait été diffusé par l’homme en Égypte, où il était cultivé en -2000, et au Proche-Orient.

intercal_pink
Depuis l’Égypte le melon se propage dans le bassin méditerranéen, tout d’abord en Grèce, puis en Italie au 1er siècle après JC, et enfin en France et en Espagne.
Dans le même temps, l’expansion du melon en Asie fut sans doute favorisée par les échanges effectués sur la route de la soie.

intercal_blue
Cependant le melon en question est pour l’instant une variété peu sucrée, consommée en salade. Le melon à chair orange, que nous connaissons plus largement aujourd’hui, est originaire d’un centre de diversité assez peu clairement défini, englobant l’Asie Centrale, le nord de l’Inde, la Perse, l’Arménie voire l’Anatolie. C’est depuis cette zone que s’est propagé ce « nouveau » melon, ramené en Italie au XVIe siècle par des moines,  et dit « cantaloup » du nom de la ville de Cantalupo où il fut tout d’abord cultivé.

Depuis l’Italie il est introduit notamment en France et en Espagne, dès le XVI siècle. Ce sont les Espagnols, et sans doute Christophe Colomb, qui l’introduisirent en Amérique. Avec comme résultat sa culture largement diffusée au XVIIe siècle dans toute la moitié Est des États-Unis.

 

Production mondiale : 31,2 millions de tonnes en 2011



Production comparée en milliers de tonnes entre 1961 et 2011 :

tab-melons-1 tab-melons-2

La production mondiale a connu une multiplication par 4,5 entre 1961 et 2011, portée à 60% par la Chine.

Déjà principal producteur en 1961, la Chine a multiplié par 8 sa production annuelle. La Turquie reste à la 2eme place, avec un +50% sur la même période. C’est une évolution comparable à celle des Etats-Unis, dépassés par l’Iran, et désormais au même niveau que l’Egypte et l’Inde.

Les principales autres zones de production mondiales sont l’Ouest méditerranéen (Espagne, Maroc, Italie, France) ainsi que l’Amérique Centrale (Mexique, Guatemala, Honduras, Costa Rica), et enfin le Brésil.

 

Consommation mondiale


Sources :

Wikipedia EN / FR

http://aggie-horticulture.tamu.edu/archives/parsons/publications/vegetabletravelers/muskmelon.html

http://www.zipmec.com/en/melons-history-production-trade-guide-fruit.html#storiameloni

http://www.nhm.ac.uk/nature-online/life/plants-fungi/seeds-of-trade/page.dsml?section=crops&page=spread&ref=melon

FAOSTAT