Production et consommation de fruits en France

La production de fruits en France est bien entendu dominée par la production de raisin, dont la majeure partie est de nature viticole, c’est à dire destinée à la production de vin. Seules 72000 tonnes sur les presque 6,5 millions sont destinées au raisin de table (frais ou pour transformation en jus), soit 1% de la production principalement concentré dans le Vaucluse et le Tarn-et-Garonne.

Premier fruit largement consommé comme tel en France, la pomme représente plus de 2 millions de tonnes par an. La pêche, le melon, la banane (en Guadeloupe et Martinique principalement), la prune, la poire et enfin l’abricot sont les autres principaux fruits produits sur le territoire français.

Pour rendre le graphique ci-dessous lisible, la production viticole a été enlevée, pour ne conserver que la production de raisin de table.

Voici les données du graphique ci-dessus.

Production en milliers de tonnes moyennes par an, entre 2002 et 2011
Raisin 6482 (72 hors production viticole)
Pomme 2039
Pêche 365
Melon 285
Banane 250
Prune 224
Poire 199
Abricot 153
Kiwi 74
Cerise 55
Fraise 49
Mandarine 26
Myrtille 16
Groseille 12
Framboise 6
Pomelo 4
Coing 2
Orange 2
Citron 1

La consommation de fruits en France est dominée largement par la pomme, avec quasiment 24 kg par an et par habitant. Suivent ensuite avec environ 6kg par an et par habitant l’orange, la pêche et le melon. Concernant le raisin de table, la consommation par an et par habitant est de l’ordre de 3,5 kg.

Pour beaucoup de fruits, la production française ne satisfait pas la demande intérieure, aux premiers rangs desquels l’orange, la mandarine, l’ananas, la pastèque et le pomelo qui font l’objet d’importations importantes.

Dans une moindre mesure, d’autres fruits font également l’objet de mouvements d’importations pour satisfaire la demande nationale, comme le melon, la poire, la fraise et le kiwi.

Pêche, banane (avec la Guadeloupe et la Martinique), prune, cerise sont à l’équilibre, tandis que la production de pommes et d’abricots dégage des excédents exportés.

 

Source sur le raisin de table :

http://www.fruits-et-legumes.net/etudes/doc_filiere/RAISIN.PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *